[VICTOIRE] Reconnaissance du cancer de la langue d’un ouvrier horticole exposé aux pesticides

Dans les années 80 et durant 8 années, Philippe a manipulé des pesticides sous serres sur des plantes à massifs et maraîchères. Un cancer de la langue lui a été diagnostiqué en 2012, alors qu »il avait quitté cette filière depuis plus de 20 ans et il décédera malheureusement de ce cancer quelques années plus tard.

Cette reconnaissance nous la devons à cet ancien ouvrier horticole qui a commencé son combat seul, accompagné de son médecin du travail qui a étayé point par point le dossier.

Cette reconnaissance nous la devons également à son épouse qui, après son décès et suivant sa volonté, a poursuivi le combat, soutenue par Phyto-Victimes.

Enfin, cette reconnaissance nous la devons au cabinet d’avocats TTLA, et notamment à Maître Lafforgue et à Maître Baron qui défendent les victimes des pesticides avec force et conviction depuis des années.

Cette victoire n’aurait pu s’obtenir sans la collaboration de toutes ces personnes. Preuve qu’ensemble, obtenir réparation pour les victimes des pesticides est possible.

 

Si vous avez développé un problème de santé en lien avec votre exposition professionnelle aux pesticides ou si vous vous reconnaissez dans ce témoignage, prenez contact avec Phyto-Victimes : servicevictimes@phyto-victimes.fr / 06 40 19 87 98

Phyto Victimes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *