« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin »

En 2019, la FDSEA de la Somme assignait EELV « l’accusant d’avoir influencé la consultation publique sur les distances entre habitations et zone d’épandage de pesticides » (source : www.ouest-france.fr/bit.ly/3edJKFy).
La section locale du syndicat agricole majoritaire a été condamnée à verser 4000€ de dédommagement au parti écologiste, qui a décidé de reverser intégralement cette somme à Phyto-Victimes.

Nous tenons à remercier sincèrement EELV pour ce don important qui servira principalement à l’accompagnement des professionnels victimes des pesticides. Depuis 2011, le nombre de victimes des pesticides aidé par Phyto-Victimes ne cesse de s’accroître : exploitants et salariés agricoles ; techniciens de coopératives, etc. Ils souffrent de pathologies telles que la maladie de Parkinson ; divers cancers (lymphome(s), leucémie ; prostate ; vessie, etc.), hypersensibilité aux produits chimiques

L’association, qui intervient sur tout le territoire national, accompagne les phyto-victimes professionnelles dans toutes leurs démarches qu’elles soient médicales, administratives et/ou juridiques, et notamment dans la procédure de reconnaissance en maladie professionnelle.

Nous tenons à rappeler que Phyto-Victimes est et restera apolitique. En effet, les victimes des pesticides n’ont ni couleur politique, ni syndicale. Mais pour l’association, ce geste est également là pour dire que la problématique des victimes des pesticides nous concerne TOUS : agriculteurs, consommateurs, élus, associations, institutions, etc. et qu’il est urgent et nécessaire de collaborer !
Alors, si vous aussi, souhaitez aider les victimes des pesticides, c’est tout simple et c’est par ici : www.phyto-victimes.fr/adhesion-don.

L’association Phyto-Victimes

Phyto Victimes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *