Phyto-Victimes » Un site au service des victimes des produits phytosanitaires

Pour contacter l’association Phyto-Victimes :

Permanence téléphonique le lundi de 14h à 17h, le mardi de 9h30 à 11h30, le jeudi de 14h à 17h et le vendredi de 9h30 à 11h30.

Si vous souhaitez être contacté en dehors de ces horaires n’hésitez pas à nous envoyer par mail, par SMS ou par courrier votre demande, afin de convenir ensemble d’un rendez-vous téléphonique.

06.74.78.88.27
contact@phyto-victimes.fr
Beauregard, 16700 BERNAC
 
En 2015 l’association Phyto-Victimes a été soutenue par le département de la Charente, la Région Poitou-Charentes , les Ministères de l’Agriculture, de l’environnement et de la Santé, ainsi que par de très nombreux membres.
     Afficher l'image d'origine 

« Les Sentinelles » – Un film à voir en avant-première à Ruffec le mercredi 5 Octobre 2016 à 20h30 !

« Les Sentinelles », film de Pierre Pézerat, est consacré au père du réalisateur, Henri Pézerat (chercheur au CNRS) qui a été un lanceur d’alerte concernant la problématique de l’amiante et qui a eu un rôle déterminant pour les victimes des pesticides.

Le réalisateur part à la rencontre de différents acteurs qui ont été aidé par Henri Pézerat : Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès, qui ont été exposé à l’amiante ; Paul François, intoxiqué par un herbicide de Monsanto ; les ex-salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia…

Pierre Pézerat réalise une tournée dans le département de la Charente avec trois dates :

- le mercredi 5 Octobre 2016 à 20h30: Avant-première au Cinéma Le Family à Ruffec (5 rue de Plaisance) avec la présence du réalisateur, de Paul François, d’Annie Thébaud-Mony (chercheuse à l’INSERM) et de certains protagonistes du film

- le jeudi 6 Octobre 2016 à 20h30 : Théâtre Jean Ferrat à Ruelle sur Touvre (Rue Camille Pelleta), en présence du réalisateur
L’entrée est libre mais une participation volontaire sera demandée à la fin de la soirée.

- le vendredi 7 Octobre 2016  à 20h30 : Cinéma La Halle aux grains à la Rochefoucauld (Place Gourville), en présence du réalisateur

Si vous n’êtes pas de Charente, les diffusions du film sont à retrouver sur : http://les-sentinelles.jimdo.com/calendrier-projections/

Pour vous faire une petite idée du film, vous pouvez regarder la bande annonce en suivant ce lien : http://les-sentinelles.jimdo.com/bande-annonce/

Une grande victoire pour les ex-salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia

Laurent Guillou et Stéphane Rouxel, deux ex-salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia, vont être indemnisés pour les préjudices qu’ils ont subis après avoir été intoxiqués par des insecticides sur leur lieu de travail en 2009 et en 2010.

Ci dessous le communiqué de presse de l’association Phyto-Victimes :

Ex-salariés de Nutréa-Triskalia :

La justice pour les victimes des pesticides, c’est possible !

Alors qu’ils étaient salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia, Laurent Guillou et Stéphane Rouxel ont été intoxiqués à deux reprises par des insecticides. Ils ont développé tous deux une hypersensibilité aux produits chimiques, une maladie handicapante et méconnue, qui a comme conséquence un licenciement de la part de leur employeur au motif « d’inaptitude ».

Les deux ex-salariés de la coopérative bretonne ont alors décidé d’engager une procédure en justice : ils ont obtenu la condamnation de leur employeur pour « faute inexcusable de l’employeur » en septembre 2014. Le 9 Juin dernier, ils sont retournés devant les tribunaux afin que la justice évalue les préjudices subis. Maître François Lafforgue, avocat de Laurent et Stéphane (mais également de nombreux autres professionnels victimes des pesticides) avait plaidé pour que les deux victimes obtiennent chacune 465 000€ de réparation.

Le tribunal de Saint Brieuc vient de rendre un verdict inédit et encourageant pour les autres victimes : Stéphane et Laurent vont être indemnisés à hauteur de100 000€ chacun. Laurent Guillou, administrateur de l’association Phyto-Victimes, a depuis le début été soutenu par notre structure qui accompagne de nombreux professionnels, salariés ou exploitants, dans leurs démarches juridiques ou judiciaires, mais également par le syndicat Solidaires 22, Générations Futures, le collectif des Victimes des Pesticides de l’Ouest, SOS-MCS, la Confédération Paysanne, la LDH, Eaux et Rivières de Bretagne, etc…

Cette victoire ne doit pas faire oublier les sept longues années de combat de Laurent et de Stéphane, ainsi que des autres salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia également intoxiqués. De plus, Laurent Guillou et Stéphane Rouxel sont toujours en procédure (voir communiqué de presse du Syndicat Solidaires).

Cette victoire démontre qu’il est aujourd’hui possible pour les professionnels victimes des pesticides d’être reconnus et d’obtenir réparation mais elle est aussi le reflet du parcours du combattant auquel sont confrontées les victimes, car engager une procédure peut s’avérer long, complexe et coûteux pour une victime souffrant de la maladie et parfois de précarité (licenciement, réduction de l’activité sur l’exploitation…).

Vous pouvez télécharger ce communiqué en cliquant ici, puis retrouver le communiqué de presse du syndicat Solidaires en cliquant sur ce lien.

Journée consacrée aux victimes des pesticides atteints de la maladie de Parkinson – Samedi 8 Octobre 2016

La journée consacrée aux victimes des pesticides atteints de la maladie de Parkinson, ainsi qu’à leurs familles, se tiendra le samedi 8 Octobre 2016 de 9h30 à 17h à la :

« Salle du Val d’Auron
Place Martin Luther King
18000 BOURGES »

Voici le programme de cette journée:

9h30 : accueil / 10H: Interventions du Docteur Colin (neurologue, spécialiste de la maladie de Parkinson), de Mme Trésorier Marchal (orthophoniste), de Maître Lafforgue (avocat spécialisé dans la défense des victimes des pesticides), d’un kinésithérapeute et d’un médecin de la Mutualité Sociale Agricole (sous réserve de confirmation) / 12H15: pause déjeuner / 14H30: témoignages de personnes souffrant de la maladie de Parkinson puis échanges avec la salle / 16h-17h : verre de l’amitié et clôture de la journée.

Pour vous inscrire, veuillez contacter l’association Phyto-Victimes au 06.40.19.87.98 ou bien par mail à contact@phyto-victimes.fr

N’hésitez pas à inviter vos proches et à relayer l’information autour de vous !

Pour voir l’invitation, cliquez ici et .

En espérant vous voir nombreux lors de cette journée!

Nous avons plus que jamais besoin de vous pour la campagne de financement partcipatif

Déjà cinq jours que l’association Phyto-Victimes, structure venant en aide aux professionnels victimes des pesticides, à lancé sa campagne de financement afin d’aider ces dits professionnels à engager des procédures juridiques ou judiciaires.

Pendant des décennies, ces derniers ont été en contact avec des produits phytosanitaires dangereux pour la santé et l’environnement, avec pour conséquence le développement de maladies graves (cancers, maladie de Parkinson…). Il s’agit donc d’un SCANDALE SANITAIRE important et émergent, comme pour les travailleurs de l’amiante.

L’INJUSTICE est grande, car engager une procédure pour être reconnu VICTIME DES PESTICIDES peut s’avérer long, complexe et coûteux pour une victime souffrant de la maladie et parfois de précarité (licenciement, réduction de l’activité sur l’exploitation…). C’est pour cela que nous avons décidé de créer un fond permettant d’aider les victimes à couvrir partiellement les frais relatifs à ces procédures.

Vous pourrez retrouver les raisons détaillées de ce projet sur le document en pièce jointe et suivre ce lien afin d’accéder à la campagne de financement :

http://citizencase.org/projet/les-malades-des-pesticides-existent-ils-en-sont-la-preuve/

Aider les professionnels à être reconnus en tant que victimes des pesticides participera au changement de certaines pratiques agricoles, qui ont des impacts également sur l’environnement et les consommateurs. Alors soutenez notre action !