Phyto-Victimes » Un site au service des victimes des produits phytosanitaires

En 2014 l’association Phyto-Victimes a été soutenue par, les Départements du Juras et de la Charente, les Régions Poitou-Charentes et Franche Comté, les Ministères de l’Agriculture et de la Santé.
       

Peut on encore manger des pommes? (redifusion 5/03/2015)

France 2 a rediffusé la semaine dernière son reportage consacré au fruit préféré des Français, « la pomme ». (Un reportage de Valérie Rouvière)

Les journalistes ont enquêté sur la star de nos marchés, et découvert que ce fruit est l’un des plus gourmands en pesticides : 30 pulvérisations de produits chimiques par récolte, en moyenne. Dans le Limousin, berceau de la golden, des agriculteurs mais aussi des riverains s’inquiètent pour leur santé.

Nous tenons à souligner que depuis ce reportage des réunions d’échanges entre professionnels et riverains ont eu lieu, a l’initiative du sous-préfet de la Corrèze. L’objectif était de permettre le dialogue entre ces différentes parties. C’est en ce sens que la présence de l’association Phyto-Victimes comme médiateur a été sollicitée. (…)Retrouver l’intégralité de cet article en cliquant sur le lien suivant : article du 7/04/2015

Horaires d’été 2015

Bonjour sur la semaine du 03 au 08 août  vous pourrez nous joindre le lundi, le mardi et le jeudi de 14h à 18h00.

L’association sera fermée du 10 au au 31 août 2015 (inclus).

Vous pouvez cependant nous écrire à : contact@phyto-victimes.fr

Bonne fin d’été à tous.

26-07: France Inter « Pesticides, quand les victimes se rebiffent »

Réécouter

Rediffusion du 05/10/2014

Pesticides, quand les victimes se rebiffent :

L’agriculture française est une des plus performantes du monde mais c’est aussi l’une de celles qui utilise le plus de produits phytosanitaires, autrement dit des pesticides et des herbicides chimiques en tous genres. L’utilisation intensive de ces produits est de plus en plus contestée. S’ils permettent d’améliorer les rendements, ils ont aussi des conséquences avérées sur l’environnement et la santé.

L’an passé, un rapport de l’Agence Sanitaire Française soulignait les liens entre l’exposition à ces produits et les pathologies graves qui se répandent dans le monde rural, notamment des formes très virulentes de cancer et des maladies dégénératives telles que les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson. Ces mêmes scientifiques alertent également sur les dérèglements endocriniens que ces pesticides occasionnent.

Les principaux syndicats agricoles restent très réticents à remettre en cause ces produits, dont dépend en grande partie le système hyper productif actuel. Mais les exploitants et les salariés victimes de maladies graves sont de plus en plus nombreux à se pourvoir en justice.

Certains d’entre eux n’hésitent plus à attaquer les géants de l’agrochimie, qu’ils accusent de leur avoir caché les risques liés à leurs produits.

En janvier dernier, le gouvernement a constaté l’échec du plan  » Ecophyto » instauré en 2008, après le Grenelle de l’environnement. Mais il a maintenu l’objectif de diminuer de moitié l’usage des produits phytosanitaires d’ici à 2025. Preuve que le phénomène, s’il est loin d’être réglé, ne peut plus être ignoré.

Reportage de Pascal Dervieux présenté par Lionel Thompson – Réalisation de Anne Lhioreau

23, 24 et 25 juillet: Festival au Fil du Son à Civray

Retrouvez les nouveaux flyers de Phyto-Victimes durant le Festival au Fil du Son à Civray les 23, 24 et 25 Juillet ! Un très grand merci au Festival pour son soutien, ainsi qu’à l’Imprimerie Renon, à Ruelle-sur-Touvre, pour l’impression gratuite des 1 200 flyers.

Nous espérons que vous serez nombreux à profiter de ce festival et à jeter un petit coup d’œil à ces flyers: nous avons besoin de vous !

Flyer MA - FDSFlyer VD - FDSFlyer JM - FDS

 

Logo Imprimerie Renon