Phyto-Victimes » Un site au service des victimes des produits phytosanitaires

L’association Phyto-Victimes est soutenue par la Région Poitou-Charentes, le Département de la Charente, et le Ministère de l’Écologie du Développement Durable et de l’Énergie

        

Remplacement chargée de mission pendant congé maternité

Ophélie ROBINEAU notre actuelle chargée de mission attend un heureux événement. Elle sera donc en congé maternité à partir du  26 septembre 2014 au soir, et cela jusqu’à mi janvier 2015.
Afin de la remplacer pendant cette période, nous avons recruté une nouvelle chargée de mission en la personne de  “Emma GAUTIER” (photo ci jointe). 
Pour que ce remplacement se passe au mieux, nous avons intégré Emma depuis le lundi 28 juillet 2014, pour une période de formation jusqu’au départ d’Ophélie.
En ce qui concerne les modalités de contact rien ne change: 06.74.78.88.27  contact@phyto-victimes.fr
Pour plus de renseignements nous restons à votre disposition.

Adoption du projet de loi d’avenir pour l’agrigulture

 

Dans la nuit du 16 au 17 juillet,  les députés ont adopté, en seconde lecture, le projet de loi sur l’avenir de l’agriculture.

Cette loi a pour projet de renforcer la compétitivité des filières tout en préservant l’environnement, notamment en limitant l’usage des pesticides.

Cette loi stipule l’interdiction, sous certaines conditions, de  l’épandage de pesticides à proximité des écoles et autres lieux sensibles comme les aires de jeux, les maisons de retraite ou de santé ainsi que les hôpitaux et les cliniques.

Contrairement à ce qu’indiquaient certains responsables agricoles, qui ont évoqué une interdiction d’épandage à moins de 200 m des habitations, le texte ne stipule aucun chiffre mais précise qu’un décret déterminera une distance minimale.

Il mentionne aussi la possibilité d’exceptions lorsque certaines mesures de protection seront prises comme l’installation de haies voire des dates ou des horaires permettant d’éviter la présence de personnes lors du traitement.

Pour connaître plus en détails les mesures de l’article 23 et les modifications apportées par l’Assemblée Nationale depuis le 9 juillet, rendez vous sur le lien suivant:

 http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0377.asp

L'assemblée nationale

Compte rendu de la réunion sur les pesticides du 7 juillet (Gironde)

 

Suite à la réunion du 7  juillet en Gironde, annoncée dans l’article précédent ainsi que dans Le Sud-Ouest http://www.sudouest.fr/2014/07/04/une-reunion-publique-sur-les-pesticides-1605024-2888.php , voici un petit compte rendu de celle-ci.

 

Plus de 150 participants ! Une trentaine d’interventions lors des échanges avec les membres de Phyto Victimes (Valérie Murat et Jacky Ferrand, administrateurs, ainsi que Caroline Chenet-Lis, adhérente) après la diffusion du film d’Eric Gueret, « La mort est dans le pré ». Le nombre des participants et leurs places respectives mélangeant, agriculteurs bio, raisonnés ou conventionnels, citoyens/consommateurs,des militants politiques, des associations, des syndicalistes ou encore des professionnels du vin montrent bien laprise de conscience générale du problème des pesticides.

Ci dessous, quelques photo de la réunion:

Débats sur les épandages près des lieux publics

 

Ces derniers temps l’intoxication d’élèves suite à des épandages sur des vignes proches de l’école fait débat, et le travail réalisé en ce moment par le gouvernement autour de l’inclusion dans la loi d’avenir agricole un amendement permettant au ministre de l’agriculture de contrôler voir interdire l’utilisation des pesticides autour des lieux publics et habitations est examiné de près.


Vous trouverez ci dessous deux liens.

Ce premier lien vous conduira vers un article du journal Le Monde, « L’omerta sur les pesticides dans le vignoble bordelais ». Celui ci concerne l’intoxication d’élèves et leur enseignante après l’épandage de fongicides sur des parcelles proches de l’école.
Ce second lien annonce une réunion qui aura lieu ce soir en Gironde sur le thème des pesticides, avec une diffusion du film d’Eric Guéret “La mort est dans le pré”, et présence de membres de Phyto-Victimes (Valérie Murat et Jacky Ferrand, administrateurs, ainsi que Caroline Chenet-Lis, adhérente)