Phyto-Victimes est une association qui vient en aide aux victimes des pesticides (maladies chroniques, intoxications aiguës, etc.). Notre activité se compose alors de multiples projets, qui évoluent chaque année. Nos projets nous permettent d’élargir nos horizons pour vous aider et vous soutenir du mieux que nous pouvons. Par exemple, il est apparu essentiel de mener des actions de sensibilisation auprès des futurs agriculteurs, mais aussi du grand public.

L’accompagnement des victimes, l’axe principal de Phyto-Victimes

Comme son nom l’indique, l’association Phyto-Victimes œuvre pour aider les professionnels victimes de maladies liées aux pesticides. De ce fait, les projets liés à l’accompagnement des victimes sont les axes principaux de notre association. Nous avons de nombreux projets pour faire évoluer le soutien des victimes et vous apporter le meilleur des accompagnements.

Phyto-Victimes s’implante à l’étranger

L’un de nos projets actuels est la campagne de communication qui s’adresse aux professionnels victimes des pesticides . Par cette action, Phyto-Victimes espère gagner en visibilité, ce qui permettrait finalement aux victimes de s’identifier en tant que telles et, donc, de demander davantage d’aide. La finalité de la campagne de communication serait que les victimes bénéficient d’un meilleur accompagnement . À savoir que l’une des ambitions de Phyto-Victimes est de soutenir un maximum de professionnels touchés par les pesticides pour :

  • rendre leur quotidien plus agréable ;
  • les décharger des pressions attenantes aux démarches administratives.

Par ailleurs, divers partenariats sont à travailler pour Phyto-Victimes . Ces partenariats peuvent être effectués avec les centres de pathologie professionnelle, des cabinets médicaux, de grandes associations, …

En outre, dans le but d’élargir notre champ d’actions, nous nous développons à l’étranger. Une structure existe déjà au Canada et notre présence en Outre-Mer est imminente. Phyto-Victimes va majoritairement œuvrer en Martinique et en Guadeloupe afin de créer un service d’aide aux victimes sur place, pour référencer et accompagner les victimes professionnelles d’Outre-Mer. Pour soutenir les victimes d’Outre-Mer, Phyto-Victimes pourra, par exemple, les aider à obtenir leurs droits via le fonds d’indemnisation des victimes des pesticides (FIVP).

Les autres projets de Phyto-Victimes pour vous venir en aide

Le projet incontournable et permanent de Phyto-Victimes, c’est d’ accompagner les professionnels victimes des pesticides . Pour ce faire, nous procédons :

  • à l’étude des dossiers au cas par cas ;
  • au soutien des victimes dans leurs demandes d’indemnisation ;
  • à un accompagnement sur le long terme, …

L’un des volets de ce grand projet qu’est le soutien des victimes était de mettre en place un fonds pour que les victimes puissent obtenir réparation. Phyto-Victimes a réussi à obtenir cela en début d’année 2020. Le fonds d’indemnisation des victimes des pesticides (FIVP) est désormais accessible . Vous pouvez donc demander notre aide pour que nous vous accompagnions dans vos démarches.

Phyto-Victimes relève le défi de la veille sanitaire. Dans les faits, afin de dresser des statistiques, nous avons lancé le projet base de données. Celui-ci a été mis en place en 2019 et son but, à terme, est de faire évoluer les tableaux des maladies professionnelles. La base de données Phyto-Victimes est dédiée aux victimes. Elle recense les professionnels victimes des pesticides, qu’ils veuillent porter plainte, entamer une procédure, ou non. Toutes les personnes victimes des produits phytosanitaires dans un cadre professionnel peuvent se faire recenser dans notre base de données.

 

Le développement du projet associatif

Bien sûr, la vie associative est un des projets majeurs de Phyto-Victimes. Ce projet de grande envergure est en perpétuelle évolution puisqu’il se développe et s’étoffe au fil des années. En adhérant au programme Phyto-Victimes, vous nous permettez de mener à bien nos divers projets, dont la vie associative.

En 2021, Phyto-Victimes fête ses 10 ans d’existence . Nous tenons à vous remercier car, sans votre soutien, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Pour les 10 ans de Phyto-Victimes, nous avons plusieurs projets :

  • l’écriture d’un livre ;
  • l’organisation d’un événement en région parisienne (dont la date sera fixée selon les mesures gouvernementales liées à l’épidémie de Covid-19) ;
  • une diversification commerciale autour de nos dix ans d’existence, etc.

Si notre 10ème anniversaire est un événement exceptionnel, d’autres projets figurent chaque année au programme de la vie associative . Il s’agit du développement des relais locaux et de l’association d’une façon générale :

  • développement des relais locaux : création d’antennes, recrutement de nouveaux bénévoles, formation des bénévoles selon notre politique d’accompagnement, maillage des territoires français et européen, … ;
  • développement de Phyto-Victimes : recherche de nouveaux partenaires, mise en place de partenariats de produits, recherche d’axes de développement pour l’amélioration de notre visibilité, indépendance financière, etc.

Nous sommes en recherche perpétuelle de bénévoles, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. Par ailleurs, notre indépendance financière peut être soutenue par vos dons (montants libres et déductibles des impôts).

La digitalisation de Phyto-Victimes, un projet clé

Dans un monde où Internet a une importance grandissante, il est essentiel pour Phyto-Victimes de se faire une place dans la sphère digitale.

Pour ce faire, le projet digitalisation est au programme cette année et il y figurera certainement les années suivantes. Vous pouvez nous aider à nous faire connaître et à nous développer en nous transmettant certaines de vos compétences.

Afin de répondre à vos attentes en termes de digitalisation, il a été question de construire un nouveau site internet Phyto-Victimes. Pour cela, nous avons été accompagnés pour :

  • la refonte du design du site, dans le but de le rendre plus ergonomique et agréable pour vous, utilisateurs ;
  • la rédaction de divers contenus aidant au référencement naturel du site web Phyto-Victimes ;
  • la mise en place de diverses améliorations techniques pour rendre le site plus optimisé aux yeux de Google, etc.

Toujours dans une optique de développement, nous avons procédé à la création d’une boutique en ligne. Cela s’est notamment traduit par l’alimentation du e-shop Phyto-Victimes et par le développement de produits, pour vous proposer des nouveautés.

Tout type d’entreprise, quelle que soit sa taille, peut nous venir en aide sur le projet de digitalisation. Soutenez notre association et ses causes et bénéficiez de déductions fiscales. Chaque geste compte pour nous, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe Phyto-Victimes pour soutenir notre digitalisation. À savoir que la digitalisation est un gros enjeu pour notre association car elle permet d’obtenir davantage de visibilité, et donc plus de poids face aux administrations.

Sensibiliser pour mieux agir, un des projets de Phyto-Victimes

Avant de pouvoir intervenir, il est de rigueur d’être averti des divers risques. Tout le monde n’est pas au courant des risques encourus par les personnes exposées aux produits phytosanitaires. Dans le but d’éviter la multiplication des maladies liées aux pesticides dans un futur proche, Phyto-Victimes fait de la sensibilisation, un projet qui suit son cours et porte ses fruits depuis plusieurs années.

La sensibilisation via la formation : agriculteurs, lycées agricoles, …

Phyto-Victimes intervient dans divers milieux pour sensibiliser aux risques liés aux produits phytosanitaires. Nous intervenons notamment dans la sphère scolaire, majoritairement dans les lycées agricoles. Nous y présentons les risques liés aux pesticides. Cette sensibilisation dès l’apprentissage permet d’amener un éventail de connaissances concernant :

  • les dangers des pesticides pour la santé des agriculteurs, de leurs proches, des riverains, … ;
  • l’environnement ;
  • les alternatives existantes aux pesticides chimiques.

Il existe plusieurs possibilités pour ces interventions visant à sensibiliser : projections débats, exposition, web séries, conférences, visioconférences, etc

Toujours dans une optique de sensibiliser pour limiter les risques liés aux pesticides, nous travaillons sur la formation. Phyto-Victimes travaille, en effet, sur la création d’un module de sensibilisation à intégrer à la formation Certiphyto. Cette formation est une habilitation obligatoirement passée par les agriculteurs, elle délivre l’autorisation nécessaire pour utiliser des produits phytosanitaires.

Contactez-nous pour organiser l’événement de sensibilisation de votre choix dans votre établissement !

Phyto-Victimes sensibilise aussi le grand public aux risques des produits phytosanitaires

Outre les agriculteurs et futurs agriculteurs, il est aussi essentiel pour Phyto-Victimes de sensibiliser le grand public. À nos yeux, il est important de diffuser à tous et à toutes que certains produits phytosanitaires représentent de grands risques pour la santé. Cela doit être accompagné d’une prise de conscience concernant les agriculteurs : ils ne sont pas des coupables, ni des empoisonneurs s’ils utilisent des pesticides. Dans les faits, certains agriculteurs sont emprisonnés dans un modèle, d’autres amorcent des changements, mais ne savent pas comment communiquer avec les riverains, … Le but de la sensibilisation du grand public est finalement de montrer que le consommateur a le pouvoir de faire changer le système de production agricole. Tous ensemble, nous arriverons à faire évoluer l’agriculture !

Plusieurs types d’interventions de sensibilisation sont envisageables par Phyto-Victimes :

  • visioconférences ;
  • soirées débats ;
  • cafés citoyens ;
  • projection débat, etc.

En 2019, Phyto-Victimes inaugure son exposition itinérante. Celle-ci s’adresse aussi bien aux lycées agricoles qu’au grand public. Notre exposition se scinde en trois parties :

  • la mise en lumière des victimes des pesticides ;
  • la présentation d’alternatives aux pesticides chimiques ;
  • la démonstration des actions de Phyto-Victimes.

Cette exposition est l’occasion de sensibiliser par l’art, via des photos et des vidéos.

Face au succès de l’exposition itinérante, Phyto-Victimes développe un grand projet : la réalisation d’une web-série. Elle sera disponible pour tous puisqu’il s’agit d’un format attractif et adapté à l’enseignement. La web-série Phyto-Victimes reprendra la trame de l’exposition physique, à laquelle sera ajoutée une dimension européenne. À travers ce projet, nous souhaitons mettre en avant le fait que nous sommes tous européens, mais que la législation par rapport aux pesticides est différente selon chaque pays. L’objectif de la web-série, à long terme, est de posséder un outil de sensibilisation pour le parlement européen.