Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Association Phyto-Victimes
Le 18 janvier 2019

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Pesticides et santé : la balle est dans le camp des députés !

Communiqué de presse :

Pesticides et santé : la balle est dans le camp des députés !

Ce jeudi 17 janvier 2019, l’association Phyto Victimes, représentée par Paul François et Maître François Lafforgue, a été auditionnée à l’Assemblée Nationale par la Commission des Affaires Sociales sur la mise en place d’un fonds d’indemnisation pour les victimes des produits phytosanitaires.

Notre association a su défendre, point par point, le bien-fondé de la création de ce fonds qui est une mesure de justice pour les personnes ayant été exposées à ces produits. Des députés, de tous bords politiques, ont entendu favorablement nos arguments.

Aujourd’hui, il n’est pas nécessaire d’attendre la publication de nouvelles études faisant le lien entre l’utilisation de pesticides (dans un cadre professionnel) et la santé pour agir. Le rapport de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales), à lui seul, fait une synthèse de toutes les études et démontre l’importance de la création de ce fonds d’indemnisation.

Les firmes refusent toujours de reconnaître leurs responsabilités dans ce scandale sanitaire mais ce sont bien elles qui ont commercialisé ces molécules et qui engrangent chaque année des millions de bénéfices.

Or, actuellement, seul l’argent public supporte le coût des dommages causés par les produits phytosanitaires. Il est donc indispensable que les fabricants participent à la réparation due aux victimes.

Concernant la problématique du chlordécone, nous considérons qu’elle doit être gérée différemment car sur les départements d’Outre-Mer, l’impact sur l’environnement et les riverains est déjà avéré.

Ainsi, nous appelons l’ensemble des députés à voter ce texte lors de la séance publique afin que puisse être créé ce fonds d’indemnisation. Cette reconnaissance pour les professionnels sera un premier pas vers une prise en compte des conséquences sur les consommateurs et les riverains.

Contacts Presse :

Association Phyto-Victimes : contact@phyto-victimes.fr – 06.40.19.87.98

Pour télécharger le communiqué de presse : https://www.phyto-victimes.fr/wp-content/uploads/2019/01/CP-fonds-indemnisation-18.01.2019.pdf

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Samedi 22 février : Conférence à Allassac (Corrèze)

Samedi 22 février : Conférence à Allassac (Corrèze)

Retrouvez Ophélie Robineau, directrice de Phyto-Victimes, et Pierre-Michel Périnaud, d'Alerte...

Association Phyto-Victimes
20 février 2020
Le 14 février à Angoulême

Le 14 février à Angoulême

Association Phyto-Victimes
8 février 2020
Dans le Lot, retrouvez Phyto-Victimes

Dans le Lot, retrouvez Phyto-Victimes

à 20h30 à la salle des fêtes pour la projection de "la mort est dans le pré" suivie d'une séance...

Association Phyto-Victimes
5 février 2020
Pesticides "Il y a pire que de ne rien faire, c'est de faire semblant"

Pesticides "Il y a pire que de ne rien faire, c'est de faire semblant"

Le gouvernement Macron se moque des victimes des pesticides !Déposée en juillet 2016, la...

5 décembre 2019
Victime des pesticides, il gagne contre son employeur !

Victime des pesticides, il gagne contre son employeur !

Victime des pesticides, un parcours du combattantC’est en 2007 que va commencer le combat de...

Association Phyto-Victimes
27 novembre 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus