L’association Phyto-Victimes tiendra une conférence de presse « Volte-face du président Macron sur les pesticides. Son gouvernement prône une sortie des pesticides mais refuse de faire payer les firmes pour indemniser les victimes » ce mardi 15 mai 2018 à 13h à la Fondation Charles Leopold Mayer à Paris (38 rue Saint Sabin 75011 PARIS) en présence de :

Paul FRANÇOIS, président de l’association PHYTO-VICTIMES et premier agriculteur à avoir fait condamner Monsanto suite à une intoxication au Lasso, herbicide de la firme.

Maître François LAFFORGUE, avocat spécialisé dans la défense des victimes, avocat de Paul François contre Monsanto.

Nicole BONNEFOY, sénatrice de la Charente, rapporteur de la mission sénatoriale « Pesticides : vers le risque zéro » (2012) et auteur de la Proposition de Loi portant création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes des pesticides déposée en juillet 2016 au Sénat.

Bernard JOMIER, sénateur de Paris, rapporteur pour la commission des affaires sociales (Sénat) de la Proposition de Loi de Nicole Bonnefoy portant création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes des pesticides.

Merci de relayer cette information autour de vous !