Hier, au Conseil Économique et Social avait lieu la journée « Produisons Autrement » du Ministère de l’Agriculture. En présence de Stéphane Le Foll, la journée avait pour but de présenter des  exploitations où l’agronomie prime sur la chimie, de l’agro-foresterie à l’agriculture intégrée, du troupeau laitier autonome en alimentation aux productions bio. La question de la meilleure gestion des effluents d’élevages par le biais de la méthanisation, la mise en compost,…

Phyto-Victimes ne peut être que favorable aux mesures présentées par Stéphane Le Foll en fin de journée, avec le projet agro-écologique.

Malgré tout, force est de constater que ni dans les débats ni dans la présentation de ce projet n’ont été évoqué les conséquences des pesticides sur la santé des utilisateurs encore moins sur celle des riverains et des consommateurs.

Ce ne sont pas nos seules interrogations :

– L’Agriculture Biologique, qui est une pépinière d’expériences de produire autrement n’a pas été assez mise en avant.

– Lors de son intervention, Vincent Tardieu (Journaliste scientifique), a évoqué le fait qu’un grand nombre d’agriculteurs étaient encore réticents aux changements de pratiques. Nous constatons là aussi qu’il a été omis d’évoqué la pression sur les producteurs de fruits et légumes par les centrales d’achats de l’agroalimentaire, les obligeant à faire une production standardisé. Que les lobbyistes de l’agrochimie continuent encore dans nos campagnes leur propagande de destruction des programmes dédiés à la baisse d’utilisation de leurs produits…

– L’intervention de monsieur Hubert Garaud Président de la Coopérative Terrena expliquant comment sa structure s’inscrit dans « l’Agriculture écologiquement intensive » a cité leur filiale Triskalia. Les agriculteurs producteurs de céréales sont certainement capables de produire autrement en réduisant l’usage de pesticides. Toutefois, pourquoi continuer, lorsque des entreprises comme Triskalia utilisent quantité d’insecticides pour la conservation des céréales en mettant en péril la santé de leurs salariés (procédure judiciaire en cours) sans parler de la qualité des produits qui sont par la suite donnés aux élevages…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations sur Produisons autrement allez visiter ces sites :

Ecophytopic

Produisons Autrement

 

Phyto-Victimes