Les pesticides auxquels sont exposés les professionnels impactent leur santé :

Mise en évidence du lien avec les lymphomes malins non hodgkiniens (LMNH)

Un décret, publié ce mardi 9 juin, permet la prise en charge du « lymphome malin non hodgkinien » au titre des maladies professionnelles.

Après plusieurs années de discussion, le ministre de l’Agriculture Stéphane Lefoll, vient de signer le décret qui permet la création du tableau de maladies professionnelles n°59 faisant le lien entre les lymphomes malins non hodgkinien et les expositions professionnelles aux pesticides.
La reconnaissance de cette maladie permettra à de nombreuses victimes d’obtenir une prises en charge des soins liés à leur pathologie, ainsi que l’attribution d’une indemnisation.
Cette avancée a notamment été permise grâce aux actions des membres de l’association Phyto-Victimes (*) qui ont interpellé à de nombreuses reprises les pouvoirs publics sur la nécessité de créer ce tableau.
Une nouvelle étape a donc été franchie dans la mise en visibilité de l’impact des pesticides sur la santé des professionnels, ce qui vient compléter la création en 2012 du tableau n°58 faisant le lien entre la maladie de Parkinson et l’exposition professionnelle aux pesticides.
Cependant de nombreuses autres pathologies mériteraient de faire l’objet de nouveaux tableaux, aussi l’association Phyto-Victimes continuera son combat pour faire reconnaître l’impact sanitaire des pesticides et notamment permettre la création de nouveaux tableaux de maladies professionnelles. Vous avez besoin d’aide, d’une écoute, d’un accompagnement, de renseignements ou vous souhaitez nous soutenir dans notre combat : n’hésitez pas à prendre contact avec l’association Phyto-Victimes (contact@phyto-victimes.fr / 06 74 78 88 27).