Une cinquantaine de personne avait fait le déplacement aujourd’hui à la cour d’appel de Lyon : famille, proches , administrateurs et adhérents de Phyto-Victimes, mais également de nombreux militants de divers collectifs et associations (Alerte des Médecins sur les Pesticides, Henri Pezerat, Allassac ONGF, Génération Futures, etc) . Tous étaient présents pour soutenir Paul François dans sa procédure en appel contre Monsanto (cf rappel des faits). Peu avant l’audience ils se sont rassemblés sur les marches de la cour d’appel, autour du président de Phyto-Victimes récemment promu chevalier de la Légion d’honneur, pour donner une conférence presse.

Jean marie Desdions, co-fondateur de l’association et également en procédure contre Monsanto, s’est exprimé au nom des professionnels victimes des pesticides, rappelant le courage nécessaire à Paul François comme aux autres victimes pour mener de front la maladie et le combat juridique.

Après une plaidoirie peu loyale de Monsanto où les avocats n’ont pas hésité à remettre en cause la véracité des rapports toxicologiques, mettant même le fait que cet accident ait eu lieu, Maître Lafforgue, de son côté, a défendu son client Paul François sur la base d’arguments solides, constatés et prouvés par de sérieuses expertises médicales et scientifiques, arguments déjà mis en avant lors de la 1ère instance.

Après plus de 3h de plaidoiries la cour a annoncé un délibéré en date du 10 septembre 2015.

Cliquez pour télécharger le communiqué

Retrouver tous support médias concernant le 28 mai 2015:

Charente Libre

France 3 Rhônes-Alpes

20 minutes

Libération

Sud Ouest

Getty-images

Le-pays.fr

Médias citoyendiois

MediaPart

Fondation Hulot

L’express

Alvinet

Ouest france

Lyon mag

Agoravox

Lyon capitale